Les artistes vont en guerre contre la corruption

14 février 2012

Une douzaine d’artistes musiciens nigériens viennent de lancer un album intitulé «  Tu peux stopper la corruption  », en vue « d’accompagner les initiatives nationales dans le cadre de la lutte contre ce fléau », a appris mardi APA, de source autorisée.

Véritable mélange de sonorités et rythmes nigériens, cette compilation de dix morceaux, chantés en Djerma, Haoussa, Fulfuldé, Tamachek et Français, est « l’écho de toutes les couches du Niger  » a expliqué à APA, le chanteur Boureima Disco.

« Nous estimons que la corruption est à la source de tous les maux que nous connaissons, et à travers la musique, on peut valablement vaincre ce fléau, en appelant les uns et les autres à une introspection » a t-il ajouté.

Cet album s’adresse « d’abord aux jeunes qui constituent le fer de lance du développement de notre pays  » a souligné Mme Bagnan Aissata Fall, présidente de l’Association nigérienne de lutte contre la corruption (ANLC).

Elle a appelé également « les moins jeunes à montrer le bon exemple de probité morale en disant non à la corruption », ajoutant que « la lutte contre la corruption ne peut se faire sans la participation des jeunes, et à travers cet album, les artistes ont trouvé le moyen de les toucher ».

Réseau National Dette et Développement (RNDD) BP 10766 Niamey - Niger Suivre la vie du site RSS 2.0 | Site k